Rappels

L'ergonomie web consiste en l'adaptation des fonctionnalités d'un site à l'utilisation de ses internautes. Elle se doit être efficace, confortable et intuitive de part ses éléments graphiques et éditoriaux.

Le référencement d'un site internet dépend de l'étude des mots-clés, de sa popularité, de la bonne structuration de ses contenus et de la hiérarchisation de son code xhtml/css lu par les robots des moteurs de recherche. Le travail d'intégration, l'échange de liens « intelligents » ainsi que celui de l'écriture web auront ici une importance primordiale mais nous ne sommes plus là dans le domaine de l'ergonomie pure.

Vis et versa

Ainsi un site réalisé avec une architecture xhtml/css « propre » comme aime à la présenter les meilleurs intégrateurs, une écriture web précise et adaptée, des balises title ajustées se verra bien référencé sur les principaux moteurs de recherche. Pour autant son ergonomie mise en avant par ses éléments graphiques évidents, leur accessibilité dans les pages facilitant la navigation... pourra tout aussi bien être déplorable, cela n'affectera en rien son référencement sur tel mot clé dans les moteurs de recherche.

De plus, l'intégration css nous permet aujourd'hui de positionner nos éléments à l'endroit précis où nous le souhaitons sans pour autant que le code xhtml y soit fidèle.
Ainsi, un menu de navigation pourra très bien apparaître en début du code source lui garantissant accessibilité et permettant une bonne lecture par les robots d'indexation sans pour autant être le premier élément graphique de la page du navigateur. Sans quoi nous aurions tous des sites aux menus de navigation principale collés en haut des fenêtres de navigateurs pour peu que nous souhaitions être référencé, ce qui, selon les contenus des sites n'est pas forcément la solution la plus ergonome.

Par ce travail du code xhtml/css, nous sommes ici donc davantage dans une recherche d'accessibilité et de sémantique css que dans une concordance littérale entre référencement et ergonomie.

Par ailleurs, que dire de cette technique éprouvée consistant à faire apparaître un titre h1 contenant des mots clés savamment déterminés en tout début de code xhtml mais étant positionné bien en dehors de la vue du navigateur ? Dans ce cas le contenu favorisant le référencement est totalement dépourvu d'une once d'ergonomie puisqu'invisible pour l'internaute.

À l'opposé nous pourrons tout aussi bien avoir un site exemplaire en terme d'ergonomie et de navigation sans pour autant être correctement référencé dans Google et consorts si les caractéristiques précédemment cités ne sont pas travaillés en amont.

Corrélation

Le point de concordance pourrait être l'écriture web. Ses textes courts, la proéminence des mots-clés est finalement un compromis entre ergonomie et référencement.
Mais qui influe sur qui ? Les contraintes d'écriture web proviennent certainement tout autant d'une recherche ergonomique que de référencement naturel qui a aussi su imposer ses habitudes de navigation à l'utilisateur. Et puis nous ne pouvons réduire l'ergonomie à sa seule caractéristique éditoriale.

Si ces deux disciplines sont immanquablement liées de part l'impact d'une bonne ergonomie sur la navigation aisée des internautes sur votre site web et donc du trafic qui en découle, le référencement est aujourd'hui encore plus intimement dépendant de l'architecture du code, de l'accessibilité, de sa popularité et de la qualité de son écriture web.
Finalement tout est lié, mais ne confondons pas ;)